Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tranche de merlan

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

9 Février 2017, 11:55am

Publié par LeMerlanFrit

[Bonjour par ici et bonne année !! Je suis désolée pour ce manque de publication et de présence sur la blogosphère : je suis pourtant en congé depuis la mi-décembre... Mais d'abord ma petite ondine nous a été annoncée comme faisant la taille d'un bébé à terme un mois avant le terme, ce qui nous a franchement fait accélérer les préparatifs au cas où elle arriverait plus tôt, et elle est finalement arrivée avec une bonne semaine d'avance et depuis c'est difficile de trouver du temps pour soi !!]

 

Je voulais vous parler d'un poste de dépenses, certes souvent l'objet de petits plaisirs, sur lequel je me suis beaucoup penchée ces dernières années : les cosmétiques. C'est un secteur plein de tentations pour qui aime se maquiller de 1001 façons ou simplement se chouchouter. Seulement voilà, même si on se tient à l'écart des marques de luxe, le budget devient vite important.

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

Côté maquillage, il m'est arrivé à un moment donné d'acheter pas mal de choses qui au final ne m'allaient pas ou me décevaient : je lisais un peu trop de blogs beauté je crois >.< !! Mais ça a aussi été l'occasion de découvrir de vrais produits dont je ne pourrais plus me passer, comme les bases pour fard à paupières qui empêchent effectivement le maquillage de filer dans les plis...

Une fois que j'ai eu testé les couleurs de fards à paupières qui s'associent le mieux à mon iris, je n'ai plus eu envie de m'embêter avec d'autres couleurs, ils sont tellement mieux mis en valeur comme ça ! C'était le début des économies...

Et puis petit à petit, j'en suis venue à ne plus mettre quotidiennement qu'une couche de mascara sur mes cils, rien pour mon teint, et juste du baume à lèvres sur ma bouche pour l'hydrater (surtout en ce moment !)... J'aurais même aimé arriver à me passer de mascara mais mes cils étant assez clairs, j'ai vraiment l'impression d'avoir l'air endormie tellement mes yeux semblent petits : je sais pourtant que ce n'est qu'une question d'habitude, mais je n'arrive pas à faire sans !

Il m'arrive encore de faire des maquillages plus poussés quand on sort le soir ou parfois même certains jours par envie, mais je gagne tellement de temps le matin avec ma quasi-absence de routine maquillage que j'apprécie vraiment ce côté minimaliste !

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

Là où j'ai vraiment pu expérimenter beaucoup jusqu'à bannir complètement les achats en magasin même en ligne, c'est sur tout le reste : savon, shampoing, déodorant, crèmes... Pour tout cela, je suis passée à la cosmétique homemade. Si les premiers temps on peut vite faire de mauvais achats ou des achats superflus tellement il existe d'actifs, on finit assez vite par repérer ce qui convient à notre peau et nos cheveux.

Les avantages ? On sait vraiment ce que l'on applique sur son corps, que des bonnes choses !! En cosmétique traditionnelle, celle des supermarchés mais aussi des enseignes spécialisées et de luxe, les produits utilisés sont souvent très asséchants (de véritables détergents s'agissant des savons et shampoings par exemple !) et controversés (potentiellement cancérigènes, ou pouvant interférer avec notre système de reproduction - les fameux perturbateurs endocriniens). Les actifs de qualité vantés sur les étiquettes ("à l'huile d'argan") sont présents en quantités trop infimes pour avoir une réelle valeur de soin, et en plus de tout ça, ces produits sont tous très polluants...

On pourrait alors se tourner vers la cosmétique bio, non ? Oui c'est vrai, encore que tous les labels ne se valent pas. Et puis on entend souvent dire que le bio est cher, et c'est assez vrai en matière de cosmétiques...

Faire ses produits soi-même, c'est aussi faire de sacrées économies. Pour vous dire, mon gel douche homemade me revient le prix d'un gel douche cra-cra du commerce (dans les 5€ le litre), sauf qu'il est vraiment doux, ne pollue pas et contient tous les soins que je souhaite. Un gel douche bio coûterait vite le double... et on ne peut pas vraiment en consommer moins !

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

Autant ça m'amuse assez de faire de la tambouille pour créer mes propres crèmes et autres shampoings (si bien qu'un pan entier de mon blog créatif y est réservé), autant je peux aussi comprendre que la cosmétique maison ne soit pas pour tout le monde. Il faut un peu de matériel, du temps et puis l'envie !

Que reste-t-il alors ? Il y a un dernier mouvement intéressant qui a émergé il y a à peine quelques années : la slow cosmétique (site officiel du mouvement ici). Le principe est de montrer qu'avec très peu d'ingrédients (souvent provenant de notre cuisine d'ailleurs !) on peut vraiment tout faire : très intéressant à creuser quand on veut se mettre à la cosmétique maison sans acheter tout le fond de commerce d'Aroma-Zone... Par exemple, mon déodorant c'est simplement du bicarbonate de soude appliqué sur mes aisselles, et j'ai passé ces dernières semaines à mettre simplement de l'huile d'amande sur mes jambes en guise de crème... Mais la slow cosmétique est également devenue un label attribué aux produits bios qui font cet effort d'une liste d'ingrédients minimale : des ingrédients moins nombreux donc en quantités plus efficaces et un prix potentiellement moins cher ! Vous trouverez ici tous les produits labellisés : www.slow-cosmetique.com

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

J'ai eu l'occasion de tester un produit labellisé "slow cosmétique" grâce à un partenariat que m'a proposé la marque Omum, spécialisée en produits pour futures et jeunes mamans. Je vous préviens tout de suite : je n'ai accepté ce partenariat que parce qu'il remplissait mes critères d'impartialité et que le produit proposé me correspondait effectivement. Je ne pensais même plus que c'était possible à force de recevoir des propositions qui n'ont rien à voir avec les sujets sur lesquels j'écris ou ma vision des choses, ou qui n'exigent pas une éloge de leurs produits à tout prix ou une relecture par leurs services comm'... Ici rien de tout ça : de l'honnêteté, de la bienveillance même, hourra ça existe donc !!

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !
Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

Il m'a donc été proposé de tester un pain de savon baptisé "Le cajoleur" qui ne contient en tout et pour tout que 7 ingrédients (avec dans l'ordre du plus présent au moins présent) : du beurre de karité, de l'eau, de l'huile de sésame, de l'huile de coco, de la soude caustique, de l'huile de germe de blé et des germes de blé frais ; presque tous issus de l'agriculture biologique. Que du bon !

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

Ce savon est fabriqué en France selon la technique de saponification à froid (qui permet de garder intacte l'efficacité des ingrédients qu'il contient), non testé sur les animaux et a également reçu le label Nature et progrès (l'un des labels bios les plus sérieux, mon préféré) et une recommandation par L'observatoire des cosmétiques. Il est vraiment parfait pour les mamans qui doivent éviter tout ce qui est parfum, conservateurs et huiles essentielles, mais aussi pour tous ceux et celles qui cherchent de l'efficacité et de la simplicité.

Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !
Le minimalisme dans la salle de bain avec la slow cosmétique !

A utiliser, j'ai beaucoup aimé qu'il mousse très facilement, qu'on sente à la fois qu'il lave et qu'il constitue un soin pour la peau au moment de l'appliquer. En cette saison une crème pour le corps à la sortie de la douche reste de rigueur mais je serais curieuse de voir en été. Son aspect un peu granuleux du fait des morceaux de germes de blé frais permet de gommer légèrement la peau et de la masser tout en douceur, ce n'est vraiment pas agressif et c'est un plus pour la peau des femmes enceintes et jeunes mamans sujette aux changements (étirement, petits boutons...).

Le seul point négatif pour moi est que je suis habituée à utiliser du gel douche et étant un peu plus polio encore en étant enceinte, le savon m'échappait souvent des mains. Je l'utilise donc principalement dans des moments cocooning avec un bon bain (pas bien pour la consommation d'eau je sais mais je n'en prends pas souvent !) et puis comme ça il porte encore mieux son nom de Cajoleur !

 

Connaissiez-vous le mouvement "slow cosmétique" ? Le concept vous plaît ?

Un merci tout particulier à Julie et Jenna d'Omum pour leur proposition de partenariat et leur gentillesse !

Commenter cet article

Sarah 22/04/2017 17:38

Cet article est tout à fait intéressant ! Je dois le montrer à ma grande sœur, car elle adore ce genre de trucs ! Il faut dire que j’ai aussi été impressionnée ! Merci. :)

LeMerlanFrit (Fanny) 22/04/2017 20:23

Bonjour Sarah ! Contente que tu y aies fait des découvertes alors :)

Rozie 10/02/2017 15:24

Merci pour ce super article !

Je suis en pleine transition en ce moment, et j'avoue que l'étape compliquée, c'est celle des cosmétiques. Je ne me vois pour l'instant pas ne plus mettre de fond de teint, ni le fabriquer moi-même ...

Sais-tu ou on peut trouver des shampoings solides bio et qui ne coutent pas un bras ?
Pour le gel douche, je passe au savon. J'en ai un gros stock à finir qui est naturel mais pour le shampoing, j'ai peur que ça m'abime les cheveux.

Je cherche aussi une bonne recette d'anti-transpirant, je vais essayer de le faire moi-même. Mais j'ai peur que finalement, l'achat de tous les produits et des ustensiles me coûtent très chers.

J'ai parcouru en long, en large et en travers tes recettes sur ton autre blog ! Mais je ne sais pas trop dans quoi me lancer pour une première ^^.


Pour ce qui est du reste, je fais pareil. De l'huile d'argan toute simple en guise de "crème nourrissante", des HE contre mes petits soucis, de l'huile de rose en guise de démaquillant .. Au début c'est déstabilisant et après on se rend compte que c'est juste mille fois meilleur !

Et je crois que je n'ai pas eu l'occasion de te le dire, mais félicitations pour la naissance de ta petite chérie !

LeMerlanFrit (Fanny) 10/02/2017 18:56

Coucou Rozie !
Il faut y aller à son rythme de toute façon, et peut-être que certains produits nous resteront indispensables alors qu'ils ne le sont pas pour d'autres...
J'avoue ne pas m'être penchée sur les shampoings solides, je n'ai testé qu'une recette homemade d'après-shampoing et il fondait assez vite. En revanche j'ai édité l'article pour ajouter des liens vers le label "slow cosmétique" et notamment un site qui répertorie les produits labellisés, tu y trouveras peut-être ton bonheur ! Je crois que les shampoings solides "Secrets de Provence" et "Lamazuna" sont assez réputés, après je ne saurais dire à quel point ils sont économiques, ça dépend de la vitesse à laquelle ils vont fondre en plus du rapport prix/kg ! Pour ma part j'ai adopté les poudres lavantes, je devrais en parler bientôt sur les Facéties ;)
Tu pourrais peut-être tenter le coup avec le bicarbonate ? Ca ne limite pas la transpiration mais juste les odeurs, j'avais peur au départ mais je m'y suis très bien faite ! Comme tu dis au début ça peut faire drôle d'utiliser certains ingrédients de manière aussi brute mais on est souvent bluffées !!
Merci beaucoup pour la puce, j'espère trouver le temps de raconter tout ça :D
A bientôt !!

Embrun 09/02/2017 18:27

Super article ! Je m'intéresse aussi à la slow cosmétique, j'apprécie beaucoup le principe d'avoir dans ma salle de bain des produits multi-usages, plutôt que de multiplier les cosmétiques jusqu'à ce que les étagères craquent ! Le savon a l'air super, en tout cas :)

LeMerlanFrit (Fanny) 09/02/2017 19:58

Merci Embrun, oui c'est vraiment génial de pouvoir avoir peu de produits mais qui remplissent un tas de fonctions !