Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tranche de merlan

Le long chemin pour devenir propriétaires

8 Décembre 2016, 17:11pm

Publié par LeMerlanFrit

Eh oui non contents d'avoir déjà un bébé en cours, avec le Chéri nous nous sommes aussi lancés dans notre premier achat immobilier !

Nous regardions les offres depuis presque un an déjà et avions fait quelques visites, sans succès. Nous nous étions même renseignés sur les programmes neufs mais les biens restants n'étaient pas top (souvent l'exposition ou la configuration qui pêchaient), et surtout l'idée de devoir attendre encore 2 ans et de commencer à payer des échéances en plus de notre loyer (il s'agit d'intérêts intercalaires qui servent à financer les travaux) nous ont refroidis. Dans l'ancien, les agences ont joué leur jeu bizarrement en nous faisant visiter, dans la même journée, des biens qui nous correspondaient mais carrément hors budget (et pas qu'un peu : 100 000€ d'écart quoi... quel intérêt ??), et des appart' en HLM dans des quartiers très moyens mais dans notre budget... J'avais envie de leur dire : on a compris le message mais si vous n'avez pas envie de bosser avec nous, autant le dire tout de suite !

Pourtant il nous semblait bien avoir le budget juste nécessaire pour acquérir un bien qui réponde à nos critères, quitte à y faire quelques rafraîchissements. Je ne parle pas de l'appart' de nos rêves, lui effectivement il est hors budget et je n'ai jamais imaginé trouver le bien parfait ! Quand on voit qu'on a un budget suffisant sans se mettre dans la panade financièrement, que les taux d'emprunt sont si bas (pensée pour mes parents qui ont failli acheter à la fin des années 1980 avec un taux à 13%... nous on a obtenu jusqu'à 1,25% !!), que les prix de l'immobilier sont dans le creux de la vague, on sait que c'est le bon moment. Pour être honnête j'avais un peu peur de me lancer dans cette aventure : mes parents n'ont acheté que lorsque j'étais au collège et pourtant ils avaient plus de moyens que nous, du coup ça me semblait tôt. Mais c'est vrai que balancer chaque mois plus de 20% de nos revenus dans un loyer ça fout un peu les boules, autant les investir (ok on sera plutôt à 30% de nos revenus avec un prêt immobilier) et le faire quand la conjoncture est favorable si on le peut.

(FoxDesign, Pixabay)

(FoxDesign, Pixabay)

A notre retour de vacances cet été, le Chéri a regardé les annonces distraitement et une photo a retenu son attention : il a reconnu notre résidence actuelle. Depuis le début, quand il voyait un panneau dans la résidence, je lui disais bien de ne pas rêver : c'était hors budget pour nous et je le savais ; ça se confirmait à chaque fois qu'il cherchait quand même l'annonce correspondante... Cette fois, miracle : le bien fait la même taille que notre logement actuel et il est dans notre budget ! Bien que je me sois un peu demandée où était l'embrouille, on a appelé aussitôt pour prendre rendez-vous.

L'annonce venait d'être mise en ligne et on a fait savoir tout de suite qu'on était très intéressés. La visite a eu lieu deux jours plus tard et l'agence a ensuite bloqué les autres personnes qui se présentaient : on était décidés ! Nous avons fait nos calculs, nous sommes renseignés auprès de nos voisins sur les charges en tant que propriétaires dans cette résidence et avons fait une offre dès le lendemain.

D'embrouille, il ne devrait pas y en avoir. Déjà, nous connaissons la résidence puisque nous y vivons depuis plus d'un an, dans un bâtiment juste en face. Nous avons aussi demandé au gardien s'il y avait des soucis dans ce bâtiment en particulier, or il a lui-même acheté un bien dans ce même lot et nous a confirmé qu'il n'y avait pas de problème, il serait même mieux entretenu que notre bâtiment actuel ! Il est de même facture, d'ailleurs l'appartement est disposé exactement de la même façon que l'appartement où on vit aujourd'hui et avec la même exposition. Ce qui a décidé la propriétaire actuelle à mettre son bien à un si bon prix, c'est qu'elle a essayé de vendre dès l'année dernière mais dans la moyenne haute des prix du marché et que ça n'a pas fonctionné. Cette année, elle voulait vraiment partir rapidement (elle a aussi un studio dans la ville d'à côté, son ado a quitté le nid et elle aimerait voyager), aussi l'agence lui a conseillé de s'aligner sur la fourchette basse du prix du marché pour que les potentiels acheteurs ne perdent pas de temps à négocier le prix et se décident vite. Nous avons prévu d'y faire quelques rafraîchissements : passer au double-vitrage et mettre des volets neufs pour remplacer les actuels dont la peinture s'effrite (c'est un peu bloquant pour moi déjà en recherche de location alors il faut penser à la revente !), faire tomber une petite cloison qui coupe la pièce principale pour rien et en monter une autre pour mieux séparer les coins nuit et jour, remettre un coup de peinture parce qu'il y en a franchement besoin.

Pour tous ces travaux, nous sommes revenus visiter l'appartement avec des artisans pour obtenir des devis : ça permet aussi de mieux garder les caractéristiques du bien à l'esprit, de repérer plus de choses, ou encore de prendre toutes les mesures si aucun plan avec les côtes ne peut être fourni. Au départ, nous voulions aussi tout recarreler car chaque pièce a un sol différent et qu'il fait globalement un peu vieillot, mais nous commencions à dépasser notre budget : un artisan nous a dit avoir fait de tels travaux dans un bien qu'il avait acheté et avec la crise, il n'a même pas revendu au prix qu'il l'avait acheté... Tous ces travaux en pure perte. Les sols sont quand même en bon état, je n'ai pas été choquée moi-même à l'idée de vivre avec, alors j'ai réussi à convaincre le Chéri de ne pas ajouter ce poste de dépenses. Il faut savoir se montrer raisonnables. Oui le prix auquel on a acheté devrait nous permettre de ne pas avoir de perte d'ici quelques années pour une revente, voire de faire une petite plus-value, mais il ne faut pas pousser sa chance je pense.

En exclu ^^ : un plan (homemade) (et pas du tout à l'échelle !) de notre futur appart' et des travaux de transformation

En exclu ^^ : un plan (homemade) (et pas du tout à l'échelle !) de notre futur appart' et des travaux de transformation

Avec la grossesse à gérer, et suivant les conseils qu'on nous donnait, nous avons voulu faire appel à un courtier pour le prêt immobilier : un seul dossier à remplir, les pièces à fournir une seule fois, et on nous propose les offres d'une bonne dizaine de banques. De plus, comme il a un portefeuille client assez conséquent, il peut négocier de meilleurs taux auprès des banques que si nous nous présentons auprès de chacune ; et elles savent bien qu'on ira pas en voir 10 par nous-mêmes.  Nous avions déjà fait faire des simulations à nos banques respectives et leur avons demandé également de nous faire une offre, car il est vrai que dans l'idéal je n'avais pas envie, en plus du reste, de changer de banque. Je vous reparlerai de notre expérience avec le courtier... ça mérite un article à part entière, ahem !

Nous avons fait appel à lui et à nos banques dans la semaine qui a suivi l'acceptation de l'offre par la propriétaire : comme on nous annonçait que le chemin allait être long, nous essayions d'aller au plus vite aux étapes sur lesquelles nous avions la maîtrise. C'est que je n'avais aucune envie d'être dans les travaux ou de déménager au cours de mon 8è ou 9è mois de grossesse !

Nous avons signé le compromis de vente avec la propriétaire la semaine suivante : il y était inscrit que nous avions un mois et demi pour trouver un financement. Oralement, l'agence nous a précisé que si nous pouvions prouver que les démarches étaient en cours à l'issue du délai, c'était bon. Il manquait cependant encore des documents obligatoires à nous fournir concernant le logement, aussi le délai n'a commencé à courir que lorsque nous les avons reçus (10 jours plus tard). C'est le genre de petites choses qui ne me rassurent pas au moment de signer de tels engagements, surtout pour une première fois, mais il a fallu faire avec et rester confiants. Et avec la grossesse, j'ai relégué inconsciemment ces tracas au second plan et je n'en ai pas fait cas ! Le compromis mentionnait une date de signature de l'acte définitif de vente 4 mois plus tard (soit à l'aube de mon 8è mois, grr...) pour laisser le temps aux démarches, mais nous avions bon espoir que cela aille plus vite.

Notre balcon exposé Sud avec vue sur les collines...

Notre balcon exposé Sud avec vue sur les collines...

Le dossier que nous a demandé de constituer le courtier s'est avéré très lourd et obtenir certaines pièces a rallongé considérablement les délais, aussi il n'a pu nous faire des offres que deux mois et demi après notre premier rendez-vous ! A tout hasard, nous sommes retournés voir nos banques munis de sa meilleure offre et nous avons pu obtenir une baisse du taux d'intérêt. L'offre restait moins avantageuse que celle du courtier mais le flou qui a régné sur les conditions qu'il proposait nous ont dissuadé de faire affaire avec lui, je vous en reparlerai en détails dans l'article dédié.

La banque que nous avons choisie nous a donné rapidement rendez-vous mais a précisé que la date de signature prévue au compromis ne pourrait sûrement pas être conservée. En effet, et j'ai pu le constater dans mon travail aussi avec des entreprises qui contractent des prêts pour leurs projets de modernisation, la plupart des banques ne disposent plus du pouvoir de signature en agence, ni même à l'échelon régional. Depuis la crise économique de 2008, toutes les offres doivent être étudiées au niveau national (et ce même dans des banques qui sont soit-disant sans lien entre elles d'une région à l'autre !). Autant dire que ça leur en fait des dossiers à étudier à Paris ! En fin d'année, il y a également le risque que les conditions du prêt à taux zéro ne changent l'année suivante, aussi il y a beaucoup plus de dossiers qui essaient de passer avant le 31 décembre.

La semaine dernière, soit plus d'un mois après notre rendez-vous pour signer notre demande de prêt, nous avons enfin reçu un message de la banque qui indiquait que les offres avaient été éditées à Paris, et qu'on pouvait prévoir une signature à compter du 19 décembre. C'est exactement ce que je voulais éviter : nous allons être propriétaires et commencer à payer les intérêts et l'assurance du prêt sans pouvoir commencer les travaux (je doute que nos artisans ne viennent entre Noël et le jour de l'an). Je ne me vois pas non plus emménager et faire des travaux de fenêtres, cloisons et peinture en vivant sur place, enceinte jusqu'aux yeux ou avec un nouveau-né entre les murs. Ils auront lieu pendant mon 9è mois de grossesse et notre petite ondine risque de faire surface alors que nous sommes encore dans notre ancien appart', sur le point de déménager, tout va s'enchaîner ou se superposer... bon-heur.

Voici le détail des étapes sur une frise chrnologique !

Voici le détail des étapes sur une frise chrnologique !

Avec le recul, je me dis que l'aventure en vaudra la peine. Je ne regrette pas de ne pas m'être lancée dans le neuf : un premier achat c'est déjà beaucoup de nouveautés en soi et de choses à apprendre et à digérer. On s'est laissés porter par notre élan, mais quand de vrais signaux d'alarme se sont faits sentir nous avons tenu notre barre. Les délais sont effectivement très longs même avec toute la bonne volonté du monde : il faut compter dans les 6 mois entre l'offre acceptée et la signature définitive (surtout quand on cherche à faire faire des devis, et en plein mois d'août !). Les circonstances du déménagement ne seront pas au top mais c'est la vie, on s'organise et on fait avec !

C'était comment votre premier achat si vous vous êtes aussi lancés ? Sinon, vous aimeriez le faire ? Vous imaginiez des délais aussi longs ?

Commenter cet article

Sarah 25/04/2017 21:00

Vous avez raison, ça prend du temps pour devenir propriétaire. Pour moi, le plus dur, c’était de trouver les fonds pour financer ce projet. J’ai dû faire un investissement immobilier chez https://www.corum.fr/ pour pouvoir économiser l’argent et construire ma propre maison. Ça m’a pris quelques années, mais bon, j’y suis parvenue à la fin. :)

Sarah 28/04/2017 21:06

Au fait, la SCPI permet aux investisseurs de toucher des loyers régulièrement, et cela, sans s’occuper de la gestion locative. :)

LeMerlanFrit (Fanny) 27/04/2017 09:44

Ah tiens c'est original, je ne connaissais pas le concept !

Emiliekisslajoue 09/12/2016 08:11

Hello ;-)
Pouah ! Ah oui, ça fait hyper long ! Surtout pour votre courtier ! Pour être également passé par un courtier, ça a été ultra rapide ! Quand on a pris le rdv, il nous a dit les doc à apporter (nous avions tout), on l'a rencontré et 3-4 jours plus tard, ils nous a donné les propositions des banques avec une clairement devant toutes ! Peut-être notre situation (travaillant tous les 2 dans le secteur publique ou semi-publique) a permis que ça aille vite mais quand même ! Si tu fais un article complet sur votre expérience avec le courtier, j'en saurais sûrement plus ;-D
Pour notre part, nous avons acheté l'été dernier, un appart défraichi des années 70 à quelques pas du centre ville. Cela faisait 2 ans qu'il était en vente et le prix a baisser de 40000€ ! Avec le recul, nous avons du mal à comprendre pourquoi il a mis tant de temps car nous y sommes très bien et toujours ravis donc on peut dire qu'on a fait une bonne affaire !
J'espère que votre vente pourra se signer comme prévu et sans contre temps agaçant.
Bises.

LeMerlanFrit (Fanny) 09/12/2016 08:25

Salut Emilie :)
Eh bien tu vas sûrement encore écarquiller les yeux car nous sommes aussi un couple de fonctionnaires... J'en dirai plus dans l'article dédié mais oui clairement j'ai été déçue de cette expérience, surtout quand je lis la tienne !! :/
C'est génial d'avoir en plus le sentiment d'avoir fait une bonne affaire. A voir les émissions de Stéphane Plaza, les gens ne savent plus s'imaginer ce que serait un bien avec un coup de peinture et leurs meubles et déco. Tant mieux pour ceux qui arrivent à se projeter du coup ! Mais il faudra y penser pour la revente et dépersonnaliser au mieux j'imagine (mais on y est pas !! :P).
Je croise les doigts pour que nous n'ayons plus de soucis, je me prépare déjà à ce que les travaux s'étalent car nous avons autant d'artisans que de travaux différents, coordonner tout ce beau monde ne va pas être aisé mais c'est comme ça...
Bises et merci pour ton partage d'expérience ! :)