Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tranche de merlan

Devoir remettre un soutif... ou la surprise du 5è mois !

13 Septembre 2016, 13:44pm

Publié par LeMerlanFrit

Cela fait un an et demi que j'ai arrêté de porter des soutiens-gorge. Je voulais même vous écrire un billet juste sur ce sujet : pour vous expliquer les raisons de mon choix et vous dire à quel point je me sens mieux ainsi ! Et pourtant, il m'a fallu en remettre un il y a peu, à cause d'une surprise que m'a réservée ma grossesse la semaine dernière...

(MabelAmber, Pixabay)

(MabelAmber, Pixabay)

Mais revenons d'abord à début 2015 : le dégrafage définitif. Tout est parti d'un diaporama qui a tourné à une époque sur les réseaux sociaux : il était certainement truffé d'erreurs et d'approximations scientifiques (il montrait notamment du doigt les soutifs pour le cancer du sein, je ne suis pas sûre que ça puisse être prouvé mais ça ne m'étonnerait pas tant que ça). Mais certains arguments m'ont tout de même semblé logiques : circulations sanguine et lymphatique perturbées, tissus abîmés à force de pression (la fameuse marque aux épaules notamment), ou encore tiens, le fait que notre corps est super bien fait et doit pouvoir se maintenir seul ! D'ailleurs, selon cette logique on aurait le sein qui tomberait moins vite en vieillissant sans porter de soutien-gorge car on développerait des tissus de soutien, tout le contraire de ce qu'on nous assène à coup de "tu vas avoir les seins qui tombent plus tard !"...

Aujourd'hui j'ai l'impression de voir un objet de torture, ça serre tellement ! (Hans, Pixabay)

Aujourd'hui j'ai l'impression de voir un objet de torture, ça serre tellement ! (Hans, Pixabay)

Je n'ai jamais été du genre à retirer mon soutien-gorge dès que je rentrais à la maison, j'étais réellement habituée à ce maintien et je ne le retirais vraiment que pour dormir. Lorsque je montais à cheval, j'optais pour une brassière de sport, qu'on peut serrer avec le même système d'agrafage et qui maintient aussi bien qu'un soutien-gorge à armature.

J'y suis donc allée petit à petit au début, notamment parce qu'on a toutes nos petites habitudes vestimentaires : ce top, on le porte avec tel soutif etc. J'ai alors commencé à ne plus en porter certains jours, en fonction de mes tenues : parce que je craignais de ne pas être à l'aise avec certaines fringues sans soutif, notamment au travail ou dans la rue. L'avantage c'est que j'ai commencé l'hiver, aussi on a moins de chances que ça se remarque !

Les premiers temps, je n'ai pas trouvé cela très agréable : principalement du fait que j'avais l'impression d'être nue sous mes vêtements et que ce n'était pas correct, cette impression d'un truc qui manque et qu'en se préparant un peu trop vite ce matin-là, on a gardé nos chaussons au lieu de mettre des chaussures avant de sortir... hm ! De plus, je ne sentais pas mon maintien habituel et mes seins, bien que pas énormes (un bon bonnet... A !), se baladaient (ahh les escaliers...).

Et puis très vite, vraiment plus que je n'aurais cru, je ne m'en suis plus rendue compte, et j'ai senti en quelques semaines mes seins commencer à se maintenir tout seuls ! Finie la sensation que ça tire vers le bas, qu'ils ballottent de trop quand je marche et même dans les escaliers. Ils ont même pris un peu de volume sur le dessus, signe que des tissus de maintien s'étaient effectivement développés (et je n'allais pas m'en plaindre :P). Au niveau esthétique - forme du sein apparente (oui enfermé dans un bonnet c'est un peu standardisé pour le coup !), tétons qui pointent un peu parfois - j'ai très vite eu le sentiment que c'était juste naturel. Les failles dans mes épaules ont disparu (c'est ce qui a mis le plus de temps), je n'ai plus de question à me poser pour les dos-nus et je me sens vraiment beaucoup mieux globalement !

Sur mon blog créatif je présentais ce collier il y a quelques mois : pas de démarcation aux épaules !

Sur mon blog créatif je présentais ce collier il y a quelques mois : pas de démarcation aux épaules !

Vous vous dites peut-être que c'est plus simple quand on a de petits seins : c'est possible, je ne peux pas vérifier pour vous. Mais je serais vraiment tentée de vous conseiller de faire un essai pendant 4-6 mois, je pense que vous pourriez vraiment être étonnées !

J'ai fini par remiser tous mes soutiens-gorge dans un coin, et je me suis juste acheté 2-3 brassières très confortables (surtout très loin des brassières de sport qui compressent pour le coup) et jolies (notamment avec des bretelles effet cage dans le dos) : elles me servent sous des t-shirts un peu transparents ou trop évasés (ou quand on étouffe dans l'appart' et que j'ai même pas envie de mettre un haut..).

Et puis est venue la grossesse. La promesse que mes seins allaient grossir peut-être un peu vite (les tissus se soutien allaient-ils pouvoir suivre ?), et surtout l'allaitement avec ses fameuses montées de lait qui nécessitent de mettre des coussinets... dans le soutien-gorge. Pour rester complètement libre des boobies, je ne voyais pas d'autre solution que d'accepter les tâches sur les vêtements et les auréoles... Et ça, c'était no way ! Je gardais donc toujours à l'esprit que j'allais peut-être devoir m'y remettre, au moins pour cette période.

Et là un dimanche soir, à 4 mois et demi de grossesse, une sensation de froid sur mon t-shirt (le plus ample de ma collection, parfait pour traîner !), au niveau des tétons... Deux minuscules auréoles... Dans ma tête je me suis quand même dit rapidement que j'avais dû me mouiller en goûtant le riz quelques minutes plus tôt alors que bon, sur les tétons quoi... Mais j'en revenais pas ! La cantine serait déjà prête ?! Je n'avais pas entendu parler de montées de lait si tôt, mais renseignement pris effectivement ça arrive !! Heureusement qu'on était dimanche soir, je ne vous dis pas mon embarras quand j'ai compris et que je l'ai dit à mon chéri... J'ai enfilé une de mes brassières d'amour et j'ai glissé un de mes "cotons à démaquiller" (des carrés découpés dans un pull en polaire qui ne m'allait plus et que je lave après chaque utilisation) de chaque côté.

Mes fameuses brassières, de chez Free People (dispo sur Asos, sinon bonjour les frais de port depuis les US !)

Mes fameuses brassières, de chez Free People (dispo sur Asos, sinon bonjour les frais de port depuis les US !)

Mais pour le lendemain, ne sachant pas trop à quoi m'attendre (et si ça traversait le coton et la brassière ?), j'ai pensé remettre un soutien-gorge d'une certaine épaisseur avec mes petits cotons lavables à l'intérieur. Je suis allée à leur recherche, ne me souvenant même plus si je n'en avais pas mis au don de vêtements... et j'ai finalement tout retrouvé. J'ai souri parce que j'aimais bien mes soutiens-gorge quand même, je les choisissais toujours jolis, j'en avais un peu de toutes les couleurs pour aller avec tout, j'avais mes petits préférés...

Bref. J'en ai sélectionné deux que je me souvenais trouver confortable. Le premier est reparti dans la pile : il donnait un effet push-up qui me faisait des seins vraiment étranges, sûrement dû à leur changement de forme (et je ne parle pas de la grossesse !). Le second me semblait convenir, mais ça faisait drôle de le remettre.

J'ai passé la journée entière du lendemain avec. Et j'ai bien eu l'impression d'y penser à chaque minute : quel inconfort !! Je l'avais pourtant desserré au maximum mais vraiment, j'ai compris ce jour-là que les soutifs et moi, c'était bel et bien terminé ! Je les gardais dans l'éventualité de les customiser un jour (je bave devant les tenues de spectacle de danse tribal fusion qui les utilise comme base notamment), eh bien je ne suis même pas sûre que ça vaille le coup !

Vous l'aurez compris sur cette série de photos je présentais une body chain que j'avais créée : on devine que la brassière ne serre pas et puis elle est belle avec son effet cage dans le dos !

Vous l'aurez compris sur cette série de photos je présentais une body chain que j'avais créée : on devine que la brassière ne serre pas et puis elle est belle avec son effet cage dans le dos !

Pour les jours qui ont suivi je me suis contentée de mes brassières Free People et de mes cotons lavables, mais pour la nuit ça ne convenait pas car les brassières avaient tendance à glisser un peu sur les côtés.

En toute hâte, j'ai alors cherché sur Internet des soutiens-gorge d'allaitement en sélectionnant les modèles sans armature au moins, mais j'ai finalement jeté mon dévolu sur des brassières d'allaitement. Certains avis se plaignaient qu'elles n'aient pas de bretelles réglables et de système d'agrafage mais elles sont vraiment top, il y a du maintien mais on ne le sent pour ainsi dire pas, c'est vraiment confortable ! (et c'est du made in France, ça fait plaisir ! elles viennent d'Envie de Fraise, vous les trouverez sans problème il n'y a qu'un modèle, disponible en noir et en blanc)

Finalement, mes petits écoulements ont l'air de se poursuivre mais ils sont vraiment minimes, je vais donc continuer avec mes cotons lavables, les coussinets d'allaitement à proprement parler peuvent encore attendre... ouf !!

Quelle est votre expérience du no soutif ? Saviez-vous que la future cantine de Bébé pouvait ouvrir si tôt ? Vous avez des conseils à partager sur le sujet ?

 

Edit du 22/09/2016 : je viens de lire qu'en fait c'est bien du lait maternel qui est donné aux prématurés dans les hôpitaux (grâce à des banques de lait ou lactariums, avec des contrôles sur chaque lot et une pasteurisation) ; d'ailleurs ils n'ont de quoi couvrir que la moitié des besoins... J'imagine alors que si j'arrivais à enclencher vraiment la lactation je pourrais donner mon lait à mon enfant s'il naissant prématurément. Reste que le colostrum est arrivé à ma 19è semaine de grossesse (ou 21 SA) : une semaine plus tard et on rentrait dans la catégorie "extrême prématurité". Avant la 26è SA, on est même en limite de viabilité. Mon corps s'est donc préparé très tôt !

Devoir remettre un soutif... ou la surprise du 5è mois !

Commenter cet article

SyaH 16/11/2016 21:20

j'ai abandonné les soutiens gorges depuis bientôt un an et bien que je sois dans mon 6 mois je n'ai pas l'intention d'en remettre. Heureusement pour l'instant pas de montée de lait. Juste des croutes. J'ai prévu de prendre des coussinets d'allaitement et de tester les coquillages d'allaitement.
On verra ce que ça donne

LeMerlanFrit (Fanny) 17/11/2016 09:27

Comme je te comprends ! Comment penses-tu faire pour faire tenir coussinets et coquillages du coup ?

flore 20/10/2016 15:19

Et bien en effet c'est tôt...mais tant mieux!
Il existe dans le commerce des coussinets d'allaitement en silicone qui adhèrent tout seul a la peau (lily padz). Très pratique pour éviter les fuites quand on est en maillot de bain (je n'ose pas imaginer l'effet coussinet dans le maillot!!) ou qu'on ne porte pas de soutien gorge. Ils sont hyper confortables, lavables et réutilisables. Essayer c'est adopter!!
Bonne fin de grossesse!

LeMerlanFrit (Fanny) 20/10/2016 15:26

Ahh merci Flore, je vais regarder ça ! Oui effectivement j'ai reçu mes premiers coussinets et qu'est-ce que c'est grand !! Après il faut que je vois car j'aimerais porter des coquillages quand débutera l'allaitement (il semble qu'ils limitent grandement les crevasses notamment), je ne sais pas si c'est compatible. Merci du tuyau en tout cas !

Emilie 14/09/2016 21:27

Merci beaucoup de ton article dans lequel je me retrouve à 100%
J'ai dû aussi remettre un soutien gorge pendant ma grossesse et je démarre l'allaitement avec brassière envie de fraises.
Ce n'est que passager (meme si en general j'allaite longtemps) et je sais que j'arrêterai à nouveau apres d'en porter ;)
Pour l'instant quand je suis seule à la maison pour allaiter ou en pyjama je ne mets rien mais pour sortir oui.
Tres bonne fin de grossesse!

LeMerlanFrit (Fanny) 15/09/2016 08:09

Ah ça fait plaisir de voir qu'on a le même parcours ! :D
Mais du coup, quand tu es à la maison, tu ne passes pas ton temps à te changer ? Ce sera mon premier bébé alors je ne m'y connais pas trop, mais comme je pensais être un peu obligée de passer par les coussinets d'allaitement (ou même les coquillages, qui me font de l’œil !), je pensais que même à la maison j'allais être obligée de porter quelque chose ! Ton retour m'intéresse beaucoup ! :)

Rozie 13/09/2016 18:54

Tu as donc dû en remettre ! En même temps c'est assez logique, avec ces quelques coulées inattendues. A partir de 4 mois de grossesse, c'est fou que ça démarre "si tôt" ! Je comprends ton étonnement !
Tu t'en doutes, je suis tout à fait d'accord avec toi quant à l'expérience sans soutien-gorge ! Ultra positif. Tu as quand-même pu trouver des solutions alternatives et plus confortables, c'est top !

LeMerlanFrit (Fanny) 14/09/2016 08:14

Oui c'est vraiment étonnant, heureusement ça n'arrive pas à toutes les femmes. Effectivement la nature prévoit un peu pour le cas des prématurés mais là de toute façon il serait impossible de le garder. Et même d'ici quelques semaines en cas de grande prématurité, ils ne demandent pas aux mères d'allaiter ou de tirer leur lait, ils nourrissent autrement à l’hôpital, Alors que si ça se trouve, le lait qu'on aurait à ce moment-là serait hyper adapté, comme il s'adapte au fur et à mesure des mois aux besoins du bébé (c'est magique quand on y pense !).
Oui je suis vraiment contente de ces brassières : j'aurais eu du mal à renoncer à mon confort, je suis contente d'avoir trouvé une solution !

emiliekisslajoue 13/09/2016 18:25

Hyper intéressant ! Je suis du genre à enlever mon soutif dès que j'arrive chez moi et à ne pas trop en porter le week-end. Par contre, j'ai une petite poitrine et je ne me vois pas ne pas mettre de soutif car je prends des ampliformes (pour ne pas dire rembourrés ;-) qui me permettent d'avoir un semblant de poitrine du coup c'est hors de question de ne pas en mettre même si comme toi, je trouve les soutifs assez inconfortables ! As-tu entendu parlé de la tendance (qui reste minime je pense) des hommes japonais qui portent des soutiens-gorges ? C'est dingue !!!
Sinon, j'avais entendu en effet que des écoulements de colostrum pouvait commencer pendant la grossesse mais comme toi pas si tôt !
PS : je ne sais pas si tu te rappelles de mon pseudo mais j'ai fait il y a 15 j mon écho du 1er trimestre et ça c'est super bien passé, j'ai une sage-femme hyper douce qui m'a plusieurs fois demandé si ça allait, si je n'avais pas mal etc. le top !!!

LeMerlanFrit (Fanny) 14/09/2016 08:09

Beaucoup de mes soutifs amplifiaient aussi la taille de ma poitrine de par leur forme et épaisseur, d'ailleurs j'avais remarqué que c'était les modèles les plus souvent proposés dans les petits bonnets. Après tu vois, comme on commence à mettre des soutiens-gorge dès que les seins commencent à apparaître, en soi on ne les laisse pas se développer à leur maximum puisqu'on empêche les tissus de soutien de se développer, c'est un comble quand on voit comment on a souffert à l'adolescence avec nos petites poitrines...
Ah non je ne connaissais pas cette tendance masculine ! Au-delà du fait que ça nous semble étrange, je ne vois pas trop l'intérêt d'autant qu'effectivement on obstrue la circulation sanguine notamment, c'est vraiment dommage qu'ils s'y mettent !
Génial pour ton écho et ta sage-femme, ça c'est un bon praticien !! Je prévoie un topo sur mon gynéco pour un prochain article, c'est tellement dur de trouver un médecin qui nous convienne !