Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tranche de merlan

La première écho officielle

22 Août 2016, 12:51pm

Publié par LeMerlanFrit

Nous avions déjà demandé une première échographie dès que possible une fois la grossesse avérée. Pas très renseignés, nous pensions que c'était d'usage, pour vérifier que Bébé était bien implanté et au bon endroit. Avant de partir plusieurs semaines en vacances, il fallait de toute façon bien ça pour nous rassurer ! Bizarrement, je crois qu'elle a été en partie remboursée. C'était une écho en quatrième vitesse car ce jour-là mon gynéco avait un retard fou (ma vessie s'en souvient !!), il n'y avait à l'image qu'un petit haricot : un côté était en fait le bébé, l'autre son frigo. Nous étions ainsi partis en vacances rassurés, et Futur Papa a nettement mieux réalisé ce qui lui arrivait en écoutant le petit cœur battre !!

La première échographie officielle n'était programmée qu'à notre retour de vacances (non on ne pensait pas qu'à ça voyons, on a même pas envisagé de raccourcir les vacances et avancer le rendez-vous des 3 jours possibles, d'ailleurs je n'ai pas appelé le secrétariat du cabinet pour essayer, même pas vrai...). Mon gynéco ne serait pas là, ce serait sa remplaçante qui est "très bien" mais que nous ne connaissions pas encore. Nous avons précisé d'entrée de jeu qu'elle pouvait prendre son temps, vu que la dernière fois ça avait été un peu speed :)

(Skitterphoto, Pixabay)

(Skitterphoto, Pixabay)

Ca a été un beau moment, malgré une anicroche qui m'est restée un peu en travers. Je n'avais pas regardé à quoi pouvait ressembler une image d'écho à ce stade, je ne savais pas si l'émotion allait m'envahir ou pas, mais ce que je cherchais avant tout à ce moment-là c'était à être rassurée, pouvoir écarter les risques du premier trimestre. Le temps que la gynéco règle la sonde et se mette au bon endroit, j'étais accrochée à l'écran, cherchant partout à reconnaître la forme au moins grossière d'un bébé.

Tout à coup il est apparu, du haut de ses 7,5 cm de la tête aux fesses mais immense à l'écran, un beau bébé bien développé ! J'ai eu ce que j'étais venue chercher : je me suis sentie sereine sur l'instant ; le reste c'était du bonus. Futur Papa lui, n'a pas pu cacher les larmes qui lui montaient aux yeux !

Nous avons pu voir une jolie tête sur laquelle on devinait le nez et la bouche qui aspirait parfois du liquide amniotique (on aurait dit qu'il faisait un bisou quoi, trop chou ^^), un petit corps tout remuant, des bras, des jambes, des pieds, des mains... Il repoussait la sonde avec ses mains et ses pieds quand le médecin appuyait, c'était vraiment incroyable pour nous ! Bien sûr je suis le développement de Bébé de très près : je regarde chaque semaine quels nouveaux organes se développent, quels réflexes il acquiert, on sait tellement de choses aujourd'hui, je trouve ça passionnant ! Et effectivement, autant quelques semaines avant il était censé avoir des réflexes archaïques (replier le membre qui touche quelque chose), autant cette semaine-là il était justement censé pousser en retour quand on appuie sur le ventre. Mais le voir en live, c'est autre chose !! Bien sûr je ne sentais rien, c'était trop tôt mais je m'amusais et j'étais émue de voir ainsi de tels mouvements, sur un petit être déjà si humain à ce stade !!

Nous avons eu tout le loisir d'admirer ses jolies mains qui s'agitaient à l'écran, jusqu'à compter les petits doigts :D La gynéco s'en est beaucoup amusée aussi, elle nous a même pris un cliché à ce moment-là, une photo d'un petit coucou :)

(falco, Pixabay)

(falco, Pixabay)

Elle a aussi passé beaucoup de temps à faire tourner la sonde pour le voir un peu sous toutes les coutures puisqu'à ce stade elle devait vérifier la bonne présence de certains organes et prendre pas mal de mesures. Elle nous montrait tout et nous expliquait tout au fur et à mesure, c'était chouette. On s'est retrouvés in fine avec une planche d'une quinzaine de photos dont seulement 2-3 nous intéressent à regarder car sinon il s'agit de mesures.

Parmi ces mesures, il y a la fameuse clarté nucale qui permet de définir un risque de trisomie 21. Malheureusement, même si ça m'a pas mal amusée, Bébé reposait sa nuque sur une petite bosse dans mon utérus (un fibrome, mais bénin pas d'inquiétude !), tout à fait comme s'il s'en servait d'oreiller ! Pour effectuer la mesure ce n'était pas top mais la gynéco a quand même réussi sur un cliché. Elle voulait cependant prendre des mesures dans d'autres angles et là j'ai commencé à ne plus rire du tout.

Elle ne m'a pas fait mal, je vous rassure, mais elle n'a pas arrêté de secouer mon ventre pour donner envie à Bébé de se tourner. Elle ne m'a pas prévenue et je n'avais jamais entendu parler d'une telle manipulation, si on peut dire, parce que ce n'est pas grand chose quelque part. Mais ça a duré vraiment longtemps. Futur Papa s'est tourné vers moi en fronçant les sourcils au bout de 10-15 minutes, on voulait tous les deux qu'elle arrête mais on osait rien dire. Je voyais mon petit bout se débattre contre ces agressions sans pour autant changer de position (de toute façon vu d'où il vient je savais qu'il aurait du caractère :P). Du propre aveu de la gynéco, sa première mesure pouvait lui suffire et de ce qu'elle apercevait elle ne pensait vraiment pas qu'il y avait un risque. Mais elle a continué à s'acharner quand même, secouant, appuyant, et finalement me proposant d'aller aux toilettes et de tenter l'écho par voie vaginale pour continuer encore son cirque de longues minutes... Tout ça pour ne pas arriver à prendre une autre mesure et pour que j'aille de toute façon, en suivant, faire la prise de sang prévue pour évaluer le risque avec une seconde méthode...

(DarkoStojanovic, Pixabay)

(DarkoStojanovic, Pixabay)

Je n'ai pas trop compris qu'elle insiste autant, et je me sentais assez mal pour mon pauvre bébé. Je me suis surtout sentie coite de n'avoir rien dit alors que ça ne me convenait plus, Futur Papa aussi... Comme il est difficile de s'imposer face à un professionnel de la santé ! Je n'ose jamais leur dire quoi que ce soit ou presque, il va falloir que ça change, et vite vu tout ce qui nous attend !

J'ai ensuite passé la soirée à faire tous mes gestes dans le plus grand calme, à caresser doucement mon ventre, en espérant apaiser Bébé. Enfin pour celles et ceux qui se demandent, nous n'avons pas voulu connaître le sexe. La gynéco n'était sûre qu'à 80 % et ça ne nous semblait pas suffisant. Je vais très certainement beaucoup m'appuyer sur cette information pour me projeter, mais je voudrais que mon médecin ne me le dise que s'il est sûr à plus de 90 voire 95 %. Ce sera peut-être pour demain, puisque c'est notre rendez-vous mensuel, mais normalement il n'y a pas d'écho de prévue (sauf qu'avec un peu de chance il faut surveiller l'évolution du fibrome, il aurait son utilité ce petit oreiller !).

 

Avez-vous aussi du mal à vous affirmer avec les médecins ? Saviez-vous qu'ils secouaient ainsi le ventre lors des échos ?

Commenter cet article

Fleur bleue 23/08/2016 06:44

J'ai vécu exactement la même situation pour ma fille aînée. Peut-être même en pire si on peut dire parce que l'échographe avait tellement de mal à prendre ses Biiiip de mesures qu'elle a voulu passé par sonde vaginale puis est revenue sur mon ventre en désespoir de cause. Je garde un assez mauvais souvenir de cette 1ère écho tant j'ai eu l'impression qu'on malmenait mon pauvre bébé. Du coup je redoutais la 1ère écho de mon 2e mais là pour le coup il était très bien positionné et de toute façon l'échographe était beaucoup plus doux dans ses manipulations et beaucoup plus rassurant. Je crois que certains médecins ne se rendent vraiment pas compte de ce qu'on peut ressentir, surtout en tant que jeunes parents!

LeMerlanFrit (Fanny) 23/08/2016 08:39

Rha mais oui on peut comprendre qu'ils aient besoin de faire leurs mesures et qu'il faille peut-être des manipulations pour avoir le bébé dans une meilleure position, mais toujours expliquer ses gestes et prendre en compte les parents c'est quand même la base !! C'est déjà vrai pour la plupart des médecins, comme s'il leur manquait des cours de savoir-vivre dans leur cursus, mais alors pour accompagner une grossesse ça demande encore plus de tact et de douceur ! :)

emiliekisslajoue 22/08/2016 21:14

Merci pour ton partage d'expérience ! Je fais ma 1ère écho dans 10j et je ne serai pas étonnée si ma sage-femme secoue mon ventre comme un prunier ! ravie de savoir que ton bébé aille bien ;-)
bises

LeMerlanFrit (Fanny) 23/08/2016 08:36

Tant mieux si ça peut permettre à d'autres de s'y attendre !! Après si au bout d'un moment ça commence à te gonfler, fais pas comme moi et signifie-le, surtout si elle a pu prendre les mesures qu'elle voulait ! J'espère que tu ressortiras heureuse de ce premier rendez-vous échographique avec Bébé !

Mon Joli Coeur 22/08/2016 14:40

J'ai lu ton récit avec nostalgie en repensant aux futurs parents que nous étions il y a encore quelques mois... Et puis j'ai vu la fin de ton examen, avec le médecin qui appuie sur le ventre avec insistance et ça m'a rappelé ma première grossesse. Notre Petit Cœur ne voulait jamais montrer sa tête lors des échos... Mais il fallait faire des mesures... Alors à l'échographie du deuxième et troisième trimestre, j'ai eu droit à ce qu'elle m'appuie fort sur le ventre (c'était très désagréable et j'avais peur qu'elle ne fasse mal à mon bébé...) Tout comme toi ça s'était fini en écho' vaginale pour au final ne pas parvenir à faire bouger le bébé... :-/ N'hésite pas à lui dire si elle te fait mal ou si tu trouves ça très désagréable...

emiliekisslajoue 23/08/2016 18:45

Merci beaucoup, j'ai tellement hâte !!! Je me ferai violence alors, car je suis comme toi, je n'ose pas bien souvent... Mais comme je suis parée ;-D
Au plaisir de te lire dans d'autres articles

LeMerlanFrit (Fanny) 22/08/2016 14:48

Rholala mais ces médecins... Au moins y mettre les formes, prévenir, parler... On peut comprendre qu'ils aient besoin de faire des mesures, surtout si en l'état ils n'arrivent pas à en prendre une seule, mais il faut nous expliquer et nous rassurer, demander si ça ne fait pas trop mal... Ils sont vraiment spéciaux !
Heureusement il me semble que mon gynéco habituel est connu pour son extrême douceur et sa communication, c'est pour ça que je l'ai choisi. J'éviterai cette remplaçante si je peux à l'avenir, et il faudra vraiment que j'apprenne à dire ce que je pense. Je crois que si j'avais eu mal je l'aurais dit. Mais même les inquiétudes de voir bébé être aussi balloté et se défendre autant, j'aurais dû les formuler !!