Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tranche de merlan

Retourner à un concert de rock

23 Juin 2016, 18:29pm

Publié par LeMerlanFrit

Retourner à un concert de rock

Les habitudes reviennent : quand on voit qu'un artiste qu'on aime fait quelques dates en France, on regarde plus précisément les lieux, les dates et nos agendas...

Retourner à un concert de rock

Les places sont commandées, faut continuer à vivre et à se faire plaisir.

Retourner à un concert de rock

La date approche. Des questions et réflexions d'un nouveau genre font leur apparition dans nos têtes :

- le couteau que j'ai toujours dans mon sac (dans mon métier c'est plus un outil pour accrocher des trucs aux arbres pour les mesurer rassurez-vous... ou pour se faire un sandwich en pleine forêt, ça dépend), que j'aurais sorti d'ordinaire comme pour tout lieu ou évènement où il n'est pas toléré, je le garderais pas quelque part au cas où cette fois ?

- est-ce que les mesures de sécurité ont changé, va-t-on trouver des équipes renforcées, des flics aux abords de la salle ?

- s'inquiéter de l'état d'anxiété du chéri, qui te rassure : il regardera bien où se trouvent les issues de secours dès qu'on arrivera dans la salle, et on restera près de l'une d'elles (je suis donc malgré tout plus rassurée que lui, ok) ;

- les téléphones seront en silencieux, pas même en mode vibreur, non pas qu'un signe de vie d'un téléphone indique que le porteur est en vie aussi, mais avec un tueur en pleine frénésie on va pas tenter ;

- y a-t-il désormais des rappels des consignes de sécurité auprès du public ?

Retourner à un concert de rock

Je suis enceinte depuis peu, avec les désagréments qui vont avec (on en reparle bientôt), et il y a 5 heures de route jusqu'au lieu du concert. Une excuse toute trouvée pour annuler. Mais je me sens capable de faire ce voyage, de tenir au concert quitte à chercher un coin où m'asseoir si je fatigue. Alors on y est allés.

Cordes de basse bleu-blanc-rouge quoi ! (cliquez pour agrandir)Cordes de basse bleu-blanc-rouge quoi ! (cliquez pour agrandir)

Cordes de basse bleu-blanc-rouge quoi ! (cliquez pour agrandir)

On avait appris quelques semaines auparavant qu'on y retrouverait mon beau-frère, en charge de cette tournée avec la boîte de production qui l'emploie. Celle qui gère la plupart des tournées de groupes internationaux de rock en France. La même qu'au Bataclan donc. Cette info qu'heureusement nous n'avions pas en novembre car les heures sans nouvelles du frère de mon chéri nous avaient déjà semblé bien longues, elles auraient été interminables et d'une angoisse sans nom si nous avions vu plus tôt cette photo de la devanture de la salle avec le nom de son employeur.

Le trajet est long, pas très agréable pour moi, mais on en profite pour se réécouter l'album fraîchement sorti de cet artiste que l'on voit ce soir. On arrive tôt, ce qui nous permet de prendre un verre avec le frère de mon chéri, de papoter. Sauf de ce sujet, je ne l'aborde pas pour ne pas l'embêter, c'est son taf, il ne l'a pas abandonné pour autant, et puis des gens qu'il connaissait dans les équipes du Bataclan ont perdu la vie, d'autres ont été gravement blessées. Je risquerais de sortir des banalités, des questions bêtes, alors je reste sur ma ligne initiale : je fais confiance, en ces professionnels qui nous entourent, et surtout en la vie.

Retourner à un concert de rock

C'était le soir du début de l'Euro. A la terrasse attenante à la salle, il y avait retransmission du match, une des seules autorisées par la ville nous dit mon beau-frère, il va y avoir du monde sur cette esplanade où nous nous tenons pour le moment, mais quand le concert sera fini le match aura été terminé depuis longtemps, les foules se seront dispersées.

Une patrouille de police passe par deux fois tant que nous sommes dehors, serait-elle passée sans l'Euro ? Va savoir.

Retourner à un concert de rock

Nous entrons un peu en avance grâce à mon beau-frère, je ne pourrai pas dire si j'observe un changement dans les pratiques des vigiles. Une fois le public entré, rien n'a changé. Nous trouvons des balcons avec une estrade sur laquelle je pourrai m'asseoir, le Chéri me montre la sortie de secours située juste derrière moi.

Retourner à un concert de rock

Assise là, au-dessus de la fosse, je ne peux empêcher quelques images qui viennent, imaginer les sons qui n'ont plus rien à voir avec de la musique, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour les femmes qui ont péri et dont on apprenait ensuite qu'elles portaient la vie... Je suis émue, mais sereine.

Et ce petit bout à fond sur les épaules de son papa, c'était trop chou :)

Et ce petit bout à fond sur les épaules de son papa, c'était trop chou :)

Je pense à nos proches. J'ai eu l'occasion de prévenir mon père d'où nous nous trouvions et pour y faire quoi : je l'ai eu au téléphone plus tôt dans la journée, c'est son anniversaire. Généralement je ne prévenais pas spécifiquement de ce genre d'expédition, ça venait dans la conversation dans notre coup de fil hebdomadaire, avant et même parfois après l'événement en question. Cette fois j'étais soulagée d'avoir une occasion de prévenir. Un scénario fait un passage éclair dans ma tête, celui d'un éventuel incident. Le jour de son anniversaire. Ma famille anéantie et celle de mon chéri doublement en perdant ses deux fils. Qu'ils apprennent ma grossesse en triant nos affaires. Un scénario tellement catastrophe que je ne m'y attarde pas, comment s'il était justement trop atroce pour avoir lieu. Tout en sachant pertinemment que c'est possible.

Retourner à un concert de rock

Les lumières s'éteignent, la musique d'ambiance est coupée. La première partie entame son set. Tout le reste disparaît, comme avant.

La première partie : Jared James Nichols, du bon classic rockLa première partie : Jared James Nichols, du bon classic rock

La première partie : Jared James Nichols, du bon classic rock

Entre leur set et celui de l'artiste que nous venons voir (Zakk Wylde donc, qui a formé Black Label Society après avoir été guitariste de Ozzy Osbourne pour les connaisseurs/intéressés), mon beau-frère nous rejoint, on papote. J'oublierai tout le reste pour le restant de la soirée : ou plutôt c'est toujours un peu là, dans le fond, mais j'arrive très bien à ne pas y penser, à vivre ce concert. Ce qui m'en arrache ce sont plutôt les nausées. Heureusement en rentrant par la petite porte comme on dit, j'ai pu garder toute l'eau et les chips que j'avais prévues.

Retourner à un concert de rock

On a profité, passé un bon moment, vu des artistes extra, partagé un souvenir sympa avec la famille, et l'ombre que j'espérais ne pas voir planer est restée discrète. Et les prochains concerts, parce qu'il y en aura, ce sera pareil, et puis c'est tout.

Mes extraits du concert (accès chanson par chanson dans les détails Youtube)

Retourner à un concert de rock

Commenter cet article